Vidéo : Intervention au congrès horticole de Catalogne sur la commercialisation

Intervention du professeur Zein Kallas lors de la session consacrée à la commercialisation dans le cadre du premier congrès horticole de Catalogne, organisé par l’Université polytechnique de Catalogne et RuralCat – Generalitat de Catalunya (Constantí, 25 octobre 2023).

« FACTEURS DÉTERMINANT L’ADOPTION D’INNOVATIONS DANS LE SECTEUR AGRICOLE« 

PREMIÈRE IDÉE CLÉ

1. Qu'est-ce qui détermine l'adoption des innovations par les agriculteurs ?

  • 70 % de la décision des agriculteurs d’adopter une innovation est due à des facteurs économiques : augmentation des revenus, accès à de nouveaux marchés, réduction des coûts et diversification de la production.

  • La résolution des problèmes environnementaux est également importante : réduction de la consommation d’eau, de produits phytosanitaires, etc. 

  • Les aspects socioculturels sont moins importants.

Idée clé : la viabilité économique est essentielle lorsqu’il s’agit de promouvoir l’innovation dans la production agricole. 

DEUXIÈME IDÉE CLÉ

2. Comment Les Prix Pour Les Agriculteurs Et Les Consommateurs Réagissent-Ils Aux Changements Du Marché ?

  • Analyse des prix reçus par les agriculteurs et payés par les consommateurs (Ministère de l’agriculture).

  • Analyse de l’évolution des prix : Lorsque le prix à la consommation augmente, le prix à la production augmente plus tard et moins intensément..

  • Analyse de l’évolution des prix : Lorsque le prix à la production augmente, le prix à la consommation augmente immédiatement et de manière intensive.

Idée clé : les agriculteurs ont peu de marge de manœuvre pour négocier les prix du marché.

TROISIÈME IDÉE CLÉ

3. Quel est l'intérêt des consommateurs pour les produits locaux ?

  • En utilisant la méthode du « Analytic Hierarchic Process » (AHP), nous avons interrogé les consommateurs sur leurs préférences lorsqu’ils font leurs achats.

  • 40 % de la décision d’achat est d’ordre économique (prix, proximité du domicile). Toutefois, 13 % tiennent compte du fait que le prix est équitable pour le producteur et 12 % du fait que le produit est fabriqué localement.

  • La perception biologique de la tomate augmente positivement lorsque le consommateur est informé que le produit est local.

  • Cela ne correspond généralement pas aux habitudes d’achat des consommateurs (poids du prix dans la décision finale).

Idée clé : les consommateurs ont tendance à valoriser les produits locaux, mais cela ne se traduit pas sur le marché.

QUATRIÈME IDÉE CLÉ

4. Quantification du gaspillage alimentaire dans la chaîne de valeur de la tomate

  • 70 % des tomates (consommation à l’état frais) qui restent dans les champs sont dues à une offre excédentaire.

  • Cette offre excédentaire peut s’expliquer par des exigences esthétiques, des prix bas ou la concurrence des tomates d’exportation.

  • La Catalogne n’est pas autosuffisante en matière de production de tomates.

Idée clé : 25 millions d’euros sont perdus chaque année en Catalogne en raison de la non collecte des tomates fraîches.